fbpx
+33(0) 3 90 20 21 77

Avalam

Avalam : empiler, c’est gagner !

 

AVALAM est un jeu de plateau très populaire créé par Philippe Deweys.

As d’or à Cannes, jeu de l’année en Belgique et au Danemark, Mensa select USA, 6/6 Québec, …, les prix parlent d’eux mêmes…
Avalam est un classique du jeu de stratégie.

Il se compose d’un plateau de jeu composé de 48 trous que l’on recouvrira avec des pions de deux couleurs différentes.
Chacun des deux joueurs choisit l’une des deux couleurs, et la partie peut commencer. À chaque tour de jeu, un joueur peut déplacer une colonne de pions d’une case dans n’importe quelle direction, pour la poser sur une autre colonne de pions.
On ne peut pas la déplacer vers ou par-dessus une case vide. Une colonne de pions peut avoir une hauteur de 1 à 5 pions maximum.
Ce qui signifie qu’on ne peut pas déplacer de colonne de 5 pions, ni poser une autre colonne dessus.
De la même manière, on ne peut pas poser une colonne de 3 pions sur une colonne de quatre, puisqu’on dépasserait la hauteur maximum.

Il est très important d’assimiler qu’on peut déplacer n’importe quelle couleur de pions et donc de colonnes, ces dernières pouvant d’ailleurs être composées de n’importe quelle combinaison de pions des deux couleurs.
En revanche, ne perdez pas de vue l’objectif : le sommet de la colonne.
C’est en effet la couleur du pion situé au-dessus qui indique la couleur de celle-ci et qui rapportera des points.
Au fil de la partie, les possibilités de mouvements se font rares jusqu’à ce que plus aucun déplacement ne soit possible, parce que les colonnes sont composées de 5 pions ou entourées uniquement de trous et de colonnes de 5.
C’est alors le moment de déterminer le vainqueur.
Chaque colonne dont le sommet est à votre couleur vous apporte un point (qu’elle mesure 1 pion de haut ou 5). Le joueur qui en possède le plus est le gagnant.

Comme les bons jeux de stratégie abstraite, les règles d’AVALAM s’apprennent en deux minutes et les mécanismes sont très simples.
Et pourtant, plus la partie avance, moins les possibilités de mouvement sont importantes et plus la réflexion est intense…
Alors, laissez-vous tenter par l’empilement !

Avalam le jeu de plateau

La version de plateau d’Avalam

 

Philippe Deweys a donné son accord pour que les étudiants de Ludus travaillent sur une version numérique de ce classique du jeu de plateau. Une bonne façon de travailler les concepts d’Intelligence Artificielle.

Un grand merci à Philippe d’avoir partagé son temps, sa passion et son game design.

 

X